Comment cultiver l’intuition ?

cultiver l'intuition

L’intuition est déjà à l’intérieur de nous.  C’est «la petite voix» qui nous indique le bon chemin, c’est aussi la culture des coïncidences. Nous sommes souvent redirigés par notre mental, qui avec l’aide de la pensée dévie notre parcours, et ridiculise les coïncidences. Comment cultiver l’intuition ? Comment croire en elle ?

Vous êtes en voiture, il pleut, vous faites des prières, ou vous mettez en route les essuies glaces ?  C’est identique pour l’intuition, elle ne viendra pas par les prières, elle prendra sa place par le nettoyage du mental. 

Cultiver l’intuition n’est pas dans l’ADN de notre société. 

Pour exister socialement il faut bien parler, bien travailler, bien écouter etc en fait : faire tout bien par rapport à la société. Celui ou celle qui réussit passe à la télé, écrit un livre, est devenu cadre, ingénieur, chef d’entreprise, femme ou homme politique etc… La vie est donc définie sur les bases du mental qui juge, distribue les bons points à ses bons élèves et enferme les mauvais.

Si vous regardez votre vie, vous vous apercevez que toutes les actions que vous menez sont en lien avec votre mental : le “JE” est omniprésent au cœur de vos actions. Toute action est intéressée.

Tout se développe dans la société : les moyens de communication, de transport, les armes, les produits bio, les techniques et ingénieries en général. Par contre l’humain lui-même ne se développe pas aussi vite. Pourquoi ? Parce que l’humain est dirigé par le mental développé par la société.

L’égo par la pensée détruit la spontanéité de l’intuition

Lorsque l’on rencontre une personne pour la première fois. Il n’y a aucun passé avec cette personne, pas de mental. Pour peu que vous n’attachiez pas d’importance à l’allure, le  vestimentaire, l’élocution, vous avez un éclairage intuitif sur cette personne qui va vous la faire ressentir en accord avec vous ou pas en accord. C’est ensuite le mental qui prend le relais, il juge et va dire cette personne est bonne ou mauvaise.

Si vous jugez vous allez commencer à avoir un avis puis plusieurs, de l’aversion du dégout ou au contraire l’aimer, l’idolâtrer, la mettre sur un piédestal. Enfin mettre des émotions inutiles dans cette relation. Ça fatigue !

Nul besoin de juger, vous sentez l’accord, vous progressez avec la personne, vous ne sentez pas l’accord, vous laissez tomber.

Voici comment agit le mental sur l’intuition : Pipi de chat

Je sors de chez moi avec mon sac, je veux le poser parterre, j’entends : « pas là à cause des chats ! » Mon mental prend le relais, je pense que ce n’est pas grave, les chats ne peuvent rien faire sur le sac. Je reviens quelques minutes plus tard et je vois un chat en train de s’échapper, il vient d’uriner sur le sac !

L’intuition est une photo spontanée, elle donne une orientation à ce que je dois faire. 

J’écoute l’intuition ou je ne l’écoute pas. Dans je l’écoute, il y a je ! Le « je » c’est l’égo, le mental. Et voilà toute la difficulté de l’action après la réception d’une image intuitive. Or vous devriez exécuter sans penser cette injonction. Mais étant donné que vous êtes sous l’emprise du mental, c’est le « Je » qui finit par l’emporter.

Voici comment l’intuition me guide et ouvre les portes

  • En 1997 je rencontre une chasseuse de tête pour être recruté en qualité de commercial. Les entretiens et les tests durent toute la journée.

En fin d’après-midi, le dernier test repose sur des gravures et elle demande à quoi me fait penser la première gravure. Je réponds sans réfléchir : « aux cartes que je tire avec mes amis ! » Là-dessus, elle me demande si moi-même je tire les cartes. La réponse est oui ! Avec quel jeu ? Un 32. Et devinez quoi ? La personne avait un 32 dans ses affaires ! Elle m’a demandé de lui faire un tirage ! Pour faire court, j’ai eu le poste de commercial, et c’était un très bon poste !

Comment j’ai fait ? J’ai juste écouté ma petite voix qui me disait : ça te rappelle quand tu tires les cartes. À aucun moment, je me dis est ce bien ou pas bien de le faire, je fais. C’est juste après ce rendez-vous que je me suis interrogé sur le fait que j’aurai dû ou pas dû dire que je tirais les cartes !

  • Coïncidence : Après le décès de mon père, à plusieurs reprises je croise des camions de son entreprise. Au troisième passage de camion, spontanément, je m’aperçois que je suis stressé. Et dans mon souvenir, les deux premières fois aussi. C’est plus qu’un message c’est une coïncidence. `Mon père vient me dire qu’il est présent quand j’ai besoin de soutien.

Comment cultiver votre intuition ?

Prendre conscience de ce que sont le Corps, le Mental, la Conscience, l’âme et remettre le mental à sa bonne place ; être dans le présent ; cultiver la spontanéité.

CORPS : Action | MENTAL : Je – Pensée| CONSCIENCE : Réflexion

  • Le corps agit, il est aux ordres, mais aux ordres de qui ?

Lorsqu’il obéit à une connaissance, à un conditionnement, une pensée, il est aux ordres du mental. Lorsque nous menons une réflexion il est aux ordres de la conscience. Lorsqu’il agit aux ordres de l’intuition, il est spontané.

  • Le mental ce sont les pensées, les émotions, l’égo

Le mental est omniprésent dans vos vies. Bien qu’il doive être un moyen de bien vivre, c’est aujourd’hui le dictateur de vos actes. Le mental mal exploité est synonyme d’enfer. Les pensées vous envahissent, les jugements, les peurs, les émotions. Ces  actions prennent toute la place dans votre cerveau. Globalement, le mental gère votre vie. Laisser le mental à sa place est la première action à mener pour libérer l’intuition.

Le mental est relié à la connaissance, c’est lui qui vous permet de vous diriger, de mener des actions au travail ou à la maison, dans le bricolage, les tâches ménagères.  Voici la place du mental.

  • La Conscience, est l’élément clé de votre vie.

Sans Conscience, âme, il n’y a pas de vie.  C’est elle qui permet de réfléchir. Le corps à lui seul ne peut pas vivre sans Conscience. Comme le dit Ranjit Maharaj, la conscience est l’électricité et le corps l’ampoule. Sans électricité l’ampoule ne peut pas s’allumer.

Comment laisser le mental à sa place ?

Le mental, par les pensées, s’octroie énormément de place. Il faut laisser les pensées aller et venir. Non pas les regarder passer, juste les laisser prendre leur place toute la place dont elles ont besoin et leur dire qu’elles peuvent aller et venir mais qu’elles n’ont aucun impact sur nos décisions. Imaginez l’océan et les marées ; les marées montent et descendent, est ce que l’eau se soucie des marées ? Pour vous c’est identique, vous n’êtes aucunement impacté(e) par les pensées. En réalisant cet exercice, vos pensées vont diminuer de volume. Vous serez amené à réfléchir plus intensément, et donc vous rapprocher de votre Conscience, de votre âme, et cultiver l’intuition qui est en vous.

Être dans le présent

Après avoir redirigé le mental, vers sa vraie fonction, les pensées s’estompent, et  nous sommes de plus en plus dans le présent. Être dans le présent, c’est vaquer à ses occupations sans pensées particulières.

Cultiver le spontané et par là même l’intuition

En étant dans le présent, vous activez la fonction « spontané ». C’est ainsi que se développe l’intuition. Vous n’êtes plu dans les pensées, vous pouvez regarder une image, en regardant cette image, vous allez avoir un flash, une idée, un message, une coïncidence.

Comment croire en son intuition ?

L’intuition envoie des messages spontanés, par définition, ils sont dignes de foi. Il n’y a aucune réflexion à mener. Il faut lâcher prise et accepter le message que l’on reçoit comme une évidence.

Quand vous utilisez votre intuition pour agir, vous avez toujours un retour gagnant. Si vous pensez, alors le mental se met en route obligatoirement, il vous met devant des choix à faire. Croire en son intuition, c’est ne plus faire de choix et ne plus avoir de choix à faire.

Comment faire la différence entre la pensée et l’intuition ?

Vous avez l’habitude de vous en remettre à vos pensées. C’est donc tout naturellement, que vous agissez en fonction d’elles. Par peur, c’est-à-dire par l’action du mental, vous ne croyez pas être intuitif. Et donc pour que l’intuition se fasse un chemin dans ces méandres c’est très difficile.

La solution est déjà en vous. Une intuition est spontanée. L’intuition c’est une voix, une impression, une image, un flash qui peut sur le moment n’avoir rien à voir avec ce que vous êtes en train de faire ou de penser.

Pour cultiver l’intuition, faîtes une activité exceptionnelle

Lâchez prise, faîtes une relaxation, allez vous promener dans la nature, dans un parc, faîtes quelque chose que vous ne faîtes jamais, sortez de la routine, vous aurez sans nul doute à ce moment une ou des intuitions que vous saurez détecter.

Bon courage à tous, et n’oubliez pas les trois éléments constituant votre vie : Corps, Mental, Conscience. Chacun à se place, et l’intuition s’imposera toute seule.

Vous voulez aller plus loin pour cultiver l’intuition qui est en vous ?

Suivez le lien ci-dessous, je vous propose une aide sous forme de formation.  Avec le code promo intuition vous ne paierez que 15€ :  Développez votre intuition

(Après avoir ajouté au panier, dans code promo indiquez : intuition)

Partagez sur votre réseau préféré
  • 70
  • 0
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 0
  •  
  •  
  •  
  •  
  •