La défense par le système nerveux, le Chlorumagène

chlorumagène

À un moment où nous sommes à la recherche de solutions pour éviter les maladies infectieuses et renforcer nos défenses immunitaires, j’ai trouvé intéressant de réouvrir le livre du Docteur Martin du Theil. Avec le Chlorumagène, il nous parle de stress, fatigue, défenses immunitaires, maladies infectieuses, troubles circulatoires….

Le Docteur Martin du Theil

Médecin du début du XXème siècle fût d’abord pharmacien puis médecin. Son livre « La défense par le système nerveux » est paru en 1929. Ce médecin s’appuie sur l’idée de Claude Bernard : « Le terrain est tout, le microbe n’est rien ». En 1929, il prônait déjà la reconnaissance des causes réelles des maladies, en les soignant. Plutôt que de rechercher à soulager les symptômes. L’équilibre du système nerveux avait pour lui une forte importance. Ainsi, il a mis au point un médicament préventif et curatif capable de résoudre une quantité importante de problèmes de santé.

Le remède: Chlorumagène, et le livre

L’hydroxyde de magnésium est né de ses recherches, il est commercialisé sous le nom de Chlorumagène. Malgré les années, il se trouve toujours en pharmacie. C’est un remède bien connu de nos « grands-mères » ! Dans le livre du Docteur Martin du Theil, vous retrouverez les applications et les conseils. Ces conseils répondent aux maladies telles que : diabète, insomnie, hypertension, troubles circulatoires, maladies infectieuses. Il est aussi recommandé en cas purge. Il n’est pas déconseillé aux personnes souffrant de problèmes rénaux ou cardiaques.  Vous découvrirez également dans ce livre,  la philosophie de ce médecin défenseur du corps et conscient de ses vertus. Il vous amène à comprendre comment s’occuper de son corps pour le prémunir des mauvaises surprises de la vie. Pour le Docteur Martin du Theil, le terrain est le principal facteur de santé.

Extrait du livre :
La défense par le système nerveux (page 66)

« L’origine véritable du mal étant non pas le microbe, cause occasionnelle, mais bien le mauvais état du terrain, cause prédisposante, la méthode doit rester identique, quelle que soit la nature de l’agent infectieux. Son but sera donc toujours de remettre ce terrain en état de défense, d’une part en apportant le soutien au système nerveux pendant la période de défaillance, d’autre part en fournissant à la cellule l’aliment compensateur dont un excès de dépense avait entrainé cette défaillance. »

Docteur Martin du Theil

Il existe maintenant une réédition de l’original du livre titré Hydroxyde de magnésium édité par les éditions Mosaïque Santé, préfacé et annoté par Sophie Lacoste. Les annotations replacent les conseils dans le contexte actuel.

Bernard

Des articles qui peuvent vous intéresser : 

Le Blog de Bernard

Partagez sur votre réseau préféré